Actualités

Lorsque vous buvez de l'eau en bouteille, vous buvez aussi... du plastique


Nous avons sélectionné pour vous cet article paru sur le site de l'Express le 12 juin 2019. 

Lire l'article complet et original sur le site de L'Express

En voici un extrait :

Un individu moyen peut ingérer jusqu'à cinq grammes au total chaque semaine. C'est ce qu'il ressort d'une étude australienne commandée par le WWF.

Un individu moyen pourrait ingérer jusqu'à 5 grammes de plastique chaque semaine, selon un rapport commandé par le WWF à l'université de Newcastle (Australie), et publié mardi. Soit le poids d'une carte bleue.

Selon cette compilation de 50 études menées sur l'ingestion humaine de plastiques, chaque personne avalerait environ 2000 micropièces et particules chaque semaine, soit quelque 250 grammes annuellement. Ce n'est pas la première fois qu'une étude montre que les humains ingèrent et respirent une nuée de particules de plastique chaque année, mais le défi pour les chercheurs australiens était d'en évaluer le poids.

"Alors que la prise de conscience grandit quant à l'existence des microplastiques et à leur impact sur l'environnement, cette étude fournit pour la première fois un calcul précis des taux d'ingestion", a expliqué Thava Palanisami, professeur à l'université de Newcastle. Ce qui "contribuera à cerner les potentiels risques toxicologiques pour les humains".

L'eau en bouteille, principale source de particules

Première source de ce plastique ingurgité, l'eau, surtout si elle est embouteillée. Selon une étude canadienne parue le 5 juin, basée sur le mode de vie d'un Américain moyen, un adulte ingère jusqu'à 52 000 microparticules de plastique par an, auxquelles s'ajoutent 90 000 supplémentaires s'il boit uniquement de l'eau en bouteille (et 4 000 s'il se contente de l'eau du robinet).
...

Lire l'article original et complet sur le site de L'Express